• Diversité sexuelle et pluralité des genres
  • Des savoirs pour contrer les préjugés

CONFÉRENCE PUBLIQUE | Victimisation sexuelle des étudiantes et des étudiants en milieu universitaire québécois provenant de la diversité sexuelle et de genre

Date : Jeudi 26 avril 2018
Heure : 18h00 à 20h00
Lieu :
UQAM, pavillon J.-A. DeSève (DS), local DS-1950, 320, rue Sainte-Catherine Est, Montréal
whlchr n  Accessible aux personnes à mobilité réduite. Consultez la fiche d'informations pour les détails.
téléchargementDes services d’interprétation en LSQ peuvent être disponibles sur demande. Nous vous remercions de nous faire part de vos besoins d’interprétation visuelle par courriel (chaire.homophobie@uqam.ca) au plus tard une semaine avant l’événement.
Résumé :

Cette conférence s’appuie sur des données tirées de l’Enquête Sexualité, Sécurité et Interactions en Milieu Universitaire (ESSIMU), spécifiquement pour l’échantillon d’étudiant.es de premier cycle âgés de 18 à 25 ans (n = 4264). La présentation des résultats répondra principalement à trois questions : 1) Parmi les étudiant.es de la diversité sexuelle et de genre, quels sont les groupes les plus à risque de subir de la violence sexuelle en milieu universitaire? 2) Quels sont les contextes spécifiques où cette violence est subie? 3) Quel est le risque des étudiant.es de la diversité sexuelle et de genre victimes de violence sexuelle de présenter des symptômes traumatiques? (G. Paquette, M. Bergeron, A., Martin-Storey, S. Ricci et M. Hébert)

Par :

Geneviève Paquette, professeure au département de psychoéducation de l'Université de Sherbrooke; Manon Bergeron, professeure au département de sexologie de l'UQAM et chercheure principale de l’enquête ESSIMU; Alexa Martin-Storey, professeure agrégée au département de psychoéducation de l'Université de Sherbrooke; et l’équipe interuniversitaire ESSIMU.