justice
pluralite_des_genres
egalite
diversite_sexuelle

« Aménagements identitaires des adolescentes lesbiennes québécoises dans le milieu scolaire » | Conférence présentée dans le cadre du colloque « Identités et luttes lesbiennes dans les espaces sociaux, médiatiques et politiques » - CIRFF 2015

25 août 2015, Université du Québec à Montréal

Conférence présentée dans le cadre du colloque « Identités et luttes lesbiennes dans les espaces sociaux, médiatiques et politiques » au 7e Congrès international des recherches féministes dans la Francophonie

Conférencière et conférencier : Christelle Lebreton, Ph.D. sociologie, chargée de cours, École de travail social, UQAM

Résumé de la conférence : Cette analyse féministe matérialiste a pour objectif de documenter l’expérience complexe de la sexualité des jeunes lesbiennes québécoises à l’adolescence. Les entretiens ont permis d’identifier les éléments qui concourent à la formation de l’identité sexuelle lesbienne. Lorsqu’elles font face à l’émergence de leurs sentiments et désirs lesbiens, les jeunes femmes sont-elles en mesure de les reconnaître? Quel sens leur donnent-elles? Répondre à ces questions permet de saisir la complexité qui marque l’autoreconnaissance de leur lesbianisme. Cette complexité découle notamment de la non-linéarité du processus de formation de l’identité sexuelle. Nos analyses proposent de comprendre les aménagements identitaires mis en oeuvre par les jeunes lesbiennes en les inscrivant dans l’environnement socioculturel, en lien avec contraintes structurelles hétéropatriarcales. L’adolescence ressort comme un moment crucial de la construction identitaire de ces jeunes femmes, où la consolidation de leur identité de sexe/genre est étroitement reliée à la socialisation à l’hétérosexualité. La présomption de leur propre hétérosexualité, l’invisibilité du lesbianisme et les contraintes entourant l’engagement dans la sexualité des adolescentes renforcent les injonctions à l’hétérosexualité et participent au développement d’un sentiment de déviance chez les jeunes lesbiennes, qui s’accompagne de conséquences négatives sur leur santé physique et psychologique tout au long de l’adolescence.

Pour écouter la conférence, cliquez ici !