justice
pluralite_des_genres
egalite
diversite_sexuelle

Conférences

CONFÉRENCE PUBLIQUE | « Familles polyamoureuses : une introduction »

Date : Jeudi 20 avril 2017

Heure : 19h00 à 21h00

Lieu : UQAM, local D-R200 (rez-de-chaussée), pavillon Athanase-David (D), 1430, rue Saint-Denis, Montréal

Entrée libre!

 

Résumé : L’émergence du polyamour comme modèle relationnel (où on a plusieurs partenaires amoureux avec le consentement de tous.tes) implique-t-elle une reconfiguration du modèle familial? En prenant pour base les travaux de Dr. Elisabeth Sheff ("The Polyamorists Next-Door: Inside Multiple-Parter Relationships and Families" (2014), cette conférence se veut un « Polyamour 101 » qui intègre des questions touchant plus de familles qu’on croit : quels sont les impacts d'avoir plus de deux adultes impliqués dans le quotidien d'enfants? Quels sont les défis d'avoir plusieurs adultes et enfants qui cohabitent? Quels sont les enjeux qui peuvent survenir lorsque trois adultes ou plus sont responsables d'un enfant? 

La conférence sera suivie d’un panel de témoignages de familles polyamoureuses.

Par Marie-Pier Boisvert, M.A., directrice générale du Conseil québécois LGBT

 

L'événement est organisé en partenariat avec :

Logo 2015 logo LGBT SM

 

Cliquez ici pour l'affiche de l'événement.

CONFÉRENCE PUBLIQUE « Identifications lesbiennes et queer dans l'espace montréalais contemporain: identités, étiquettes et autodéfinitions »

Date : Mercredi 22 mars 2017

Heure : 18h00 à 20h00

Lieu : UQAM, local N-7050, pavillon Paul-Gérin-Lajoie (N), 1205, rue St-Denis, Montréal

Entrée libre!

Diffusion simultanée : Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, local D-418, campus de Rouyn-Noranda, 455, boul. de l'Université, Rouyn-Noranda

Pour participer à l'UQAT, SVP, réservez par téléphone (514 987-3000, poste 3752) ou par courriel (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

 

Conférence : « Identifications lesbiennes et queer dans l'espace montréalais contemporain: identités, étiquettes et autodéfinitions »

Résumé : Les diverses possibilités de vivre sa sexualité en tant que femmes qui aiment les femmes font l’objet de beaucoup de débats. Certaines femmes se définissent fortement comme lesbiennes, dykes ou gay, adoptant et revendiquant des identités pour des raisons personnelles, stratégiques, sociales, communautaires et/ou politiques. D’autres encore, tout en ayant pour partenaires sexuelles des femmes, refusent de concevoir leur sexualité en terme identitaire, ou proposent une réflexion queer par rapport à leur sexualité. Cette recherche doctorale s’intéresse au vécu raconté de l’expérience d’homosexualité féminine, soit à la multiplicité des significations associées aux expériences et/ou aux identifications non hétérosexuelles des jeunes femmes dans le contexte montréalais.

Par Tara Chanady, doctorante et chargée de cours en communication à l’Université de Montréal

Cliquez ici pour l'affiche de l'événement.

Projection du film documentaire ''Transgender Parents''

 

Date : Lundi 6 mars 2017

Heure : 19h00 à 21h00

Lieu : UQAM, local DS-1950, pavillon J.-A. DeSève, 320, rue Sainte-Catherine Est, Montréal

Organisé en collaboration avec Logo 2015

Résumé : Transgender Parents (Parents transgenres) est un documentaire sur la réalité des familles trans ; sur l’amour,  la vie et les enfants. Le film partage les difficultés et les forces de plusieurs femmes et hommes transgenres dans différents stades de leur vie parentale : de la grossesse à la naissance, de la petite enfance à l’adolescence. Certains parents ont fait la transition avant de fonder leur famille ; on les suit dans leurs démarches auprès des cliniques de fertilité et alors qu’ils passeront au travers des expériences que sont la grossesse et la naissance de l’enfant. D’autres parents, auront a renégocier  leur identité et relation à l’intérieur de leur famille avec leur enfant au moment de la transition. Transgender Parents fait ressortir les avantages reliés à la vie parentale de personnes trans.

Présenté en version originale anglaise avec sous-titres français. Le film sera suivi d'une discussion avec le réalisateur Rémy Huberdeau.

Entrée libre!

Cliquez ici pour visionner la bande-annonce et ici pour voir l'affiche de l'événement.

 

CONFÉRENCE PUBLIQUE « Questions trans en travail social : savoirs, discours et pratiques d’intervention ''trans-affirmative'' »

 

Date : Mercredi 22 février 2017

Heure : 18h00 à 20h00

Lieu : UQAM, local N-7050, pavillon Paul-Gérin-Lajoie (N), 1205, rue St-Denis, Montréal

Entrée libre!

 

Diffusions simultanées : Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, local D-418, campus de Rouyn-Noranda, 455, boul. de l'Université, Rouyn-Noranda

Ajout de trois nouveaux lieux en Abitibi-Témiscamingue :

Campus Amos, local 4060, 341, rue Principale Nord, Amos
Campus Val-d’Or, local 3202B, 675, 1ere avenue, Val-d’Or
Centre de Chibougamau, local B250, 110 rue Obalski, Chibougamau

Diffusion simultanée : Université du Québec en Outaouais, local O-C1305, campus Alexandre-Taché, 283, boul. Alexandre-Taché, Gatineau

Ajout d'une diffusion simultanée à Rimouski : 

Diffusion simultanée : Université du Québec à Rimouski, local D-340, campus de Rimouski, 300 Allée des Ursulines, Rimouski

Pour participer à l'UQAT, à l'UQO et à l'UQAR, SVP, réservez par téléphone (514 987-3000, poste 3752) ou par courriel (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

 

Conférence : « Questions trans en travail social : savoirs, discours et pratiques d’intervention ''trans-affirmative'' »

Résumé : Les recherches sur les personnes trans en travail social sont majoritairement abordées à travers le parapluie LGBT. Ainsi, les questions trans sont peu développées en travail social et par conséquent, peu de connaissances spécifiques au travail social sont produites sur cette population. Cette recherche de maîtrise portant sur les pratiques d’intervention mises en œuvre par les travailleur.se.s sociaux et les intervenant.e.s sociaux avec les personnes trans à Montréal s’inscrit dans une période d’essor des recherches touchant uniquement les personnes trans en travail social. Elle a pour objectifs d’analyser les discours qui sous-tendent les pratiques d’intervention, de les comparer selon les contextes organisationnels ainsi que d’identifier les barrières et leviers pour l’intervention « trans-affirmative » à travers les récits de pratiques d’intervenant.e.s sociaux.

Par Maxime Faddoul, étudiant à la maîtrise, École de travail social, UQAM

Cliquez ici pour voir l'affiche de l'événement.

 

CONFÉRENCE PUBLIQUE « Profils de prise de risque dans les contextes sexuels et de consommation de substances psychoactives chez un échantillon d’adultes émergents diversifiés sur le plan sexuel »

 

Date : Mardi 17 janvier 2017

Heure : 18h00 à 20h00

Lieu : UQAM, local N-7050, pavillon Paul-Gérin-Lajoie (N), 1205, rue St-Denis, Montréal

Entrée libre!

 

Diffusion simultanée - CHANGEMENT DE LOCAL : Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue, local 4136, campus de Rouyn-Noranda, 425, boulevard du Collège, Rouyn-Noranda

Pour participer à l'UQAT, SVP, réservez par téléphone (514 987-3000, poste 3752) ou par courriel (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

 

Conférence : « Profils de prise de risque dans les contextes sexuels et de consommation de substances psychoactives chez un échantillon d’adultes émergents diversifiés sur le plan sexuel »

Résumé : Les recherches sur les conduites à risque portent surtout sur les adolescents et les HARSAH. Cette recherche vise à identifier et documenter les profils de conduites à risque en matière de sexualité et de consommation de psychotropes auprès d’un échantillon diversifié de 686 adultes âgés de 18 à 29 ans. Comparativement aux jeunes cis-hétérosexuels, les jeunes LGBTQIA+ rapportent des débuts sexuels plus précoces, et davantage de partenaires sexuels, de consommation excessive d’alcool et d’autres drogues. Quatre profils distincts de conduites à risque émergent des analyses de classes latentes. Plus de la moitié des participants du profil à haut-risque s’identifient LGBTQIA+.

Par Marie-Aude Boislard, Ph. D., professeure, département de sexologie, Université du Québec à Montréal | chercheure, Chaire de recherche sur l'homophobie de l'UQAM

Cliquez ici pour avoir accès à la documentation visuelle présentée lors de la conférence. 

Cliquez ici pour consulter l'affiche.

 


CONFÉRENCE PUBLIQUE « Inter-influences et interactions entre parcours trans et trajectoires parentales : analyses qualitatives préliminaires »

Organisée en collaboration avec CF LGBT logo CMYK

 

Date : Mardi 13 décembre 2016

Heure : 19h00 à 21h00

Lieu : UQAM, local N-7050, pavillon Paul-Gérin-Lajoie (N), 1205, rue St-Denis, Montréal

Entrée libre!

 

Diffusion simultanée : Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, local D-206, campus de Rouyn-Noranda, 455, boul. de l'Université, Rouyn-Noranda

Diffusion simultanée : Université du Québec en Outaouais,  local O-C1305, campus Alexandre-Taché, 283, boul. Alexandre-Taché, Gatineau

Pour participer à l'UQAT et à l'UQO, SVP, réservez par téléphone (514 987-3000, poste 3752) ou par courriel (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

 

Conférence : « Inter-influences et interactions entre parcours trans et trajectoires parentales : analyses qualitatives préliminaires »

Résumé : Les études ayant exploré le croisement entre « transitude » et « parentalité », longtemps perçu comme incompatible, demeurent relativement rares et davantage examinées du point de vue autre que celui du parent trans lui-même. Cette conférence qui s’appuie sur une recherche doctorale dressera le portrait de la diversité des parcours trans et parentaux de 24 parents trans québécois. En recourant à l’approche du parcours de vie, cette communication interrogera plus particulièrement l’influence du parcours trans sur la parentalité, de même que l’influence de la trajectoire parentale sur le parcours trans, à partir de l’analyse rétrospective faite par les participants eux-mêmes, rencontrés en entrevue. 

Par Marie-Pier Petit, doctorante en psychologie, Université du Québec à Montréal

Pour consulter l'affiche, cliquez ici.

 


CONFÉRENCE PUBLIQUE « Influences des milieux sociaux et familiaux sur les coming in et coming out dans les romans LGB pour adolescents: prise de parole, pouvoir et répression »

 

Date : Mardi 22 novembre 2016

Heure : 18h00 à 20h00

Lieu : UQAM, local N-7050, pavillon Paul-Gérin-Lajoie (N), 1205, rue St-Denis, Montréal

Entrée libre!

Diffusion simultanée : Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, local D-206, campus de Rouyn-Noranda, 455, boul. de l'Université, Rouyn-Noranda

Pour participer à l'UQAT, SVP, réservez par téléphone (514 987-3000, poste 3752) ou par courriel (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

 

Conférence : « Influences des milieux sociaux et familiaux sur les coming in et coming out dans les romans LGB pour adolescents: prise de parole, pouvoir et répression »

Résumé : Cette conférence présente une synthèse de mes recherches sur le coming out au sens large dans les romans LGB destinés aux adolescents qui ont été publiés depuis les années 2000. Avec la reconnaissance des spécificités propres à ce corpus et en corrélation avec des éléments sociologiques, nous pouvons développer une analyse des entrées et des sorties du placard pour ce qu'elles sont : des actes de paroles modulés par le monde social.

Par Samuel Champagne, auteur et doctorant en lettre, Université du Québec à Trois-Rivières

Cliquez ici pour consulter l'affiche.

 


CONFÉRENCE PUBLIQUE ''LGBT issues and women in politics’’ & ‘’Johanna and I’’

Date : Mercredi 12 octobre 2016

Heure : 18h00 à 20h00

Lieu : UQAM, pavillon J.-A. DeSève, local DS-1950, 320, rue Ste-Catherine Est, Montréal

La conférence sera présentée en anglais. Entrée libre!

Conférence organisée en collaboration avec le Conseil québécois LGBT logo LGBT

 

La Chaire de recherche sur l'homophobie reçoit Jóhanna Sigurðardóttir, ex-première ministre d’Islande, ainsi que Jónína Leósdóttir, auteure et dramaturge.
 
Conférence : ''LGBT issues and women in politics'' & ''Johanna and I''
 
Résumé : La conférence sera présentée en deux parties lors desquelles il sera question du contexte politique en Islande au moment de l’élection de Jóhanna Sigurðardóttir en tant que première ministre ouvertement lesbienne, ainsi que de l’importance de l’égalité des genres et du respect des droits humains LGBT dans le monde. Jónína Leósdóttir abordera ses oeuvres littéraires ainsi que sa longue relation avec Jóhanna Sigurðardóttir.
 
Cliquez ici pour consulter l'affiche.
 

CONFÉRENCE PUBLIQUE « Les sujets intersexes peuvent-ils (se) penser? Les empiètements de l’injustice épistémique sur le processus de subjectivation politique des personnes intersex(ué)es »

Date : Mardi 20 septembre 2016

Heure : 12h30 à 14h00

Lieu : UQAM, pavillon Judith-Jasmin, local J-2625, 405, rue Ste-Catherine Est, Montréal 

Entrée libre!

 

Diffusion simultanée : 

Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

Campus de Rouyn-Noranda, local D-418

455, boul de l'Université, Rouyn-Noranda 

Pour participer à l'UQAT, SVP, réservez par téléphone (514 987-3000, poste 3752) ou par courriel (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

 

Conférence : « Les sujets intersexes peuvent-ils (se) penser? Les empiètements de l’injustice épistémique sur le processus de subjectivation politique des personnes intersex(ué)es »

Résumé : On entend depuis peu les voix de personnes intersex(ué)es demandant la cessation des interventions non-consensuelles que la médecine pratique sur elles dans le but de conformer leur corps aux normes «mâle» et «femelle». Saisies de cette critique, les professionnels médicaux l’invalident en insistant sur le fait que ces voix publiques soient rares. Comment comprendre leur faible nombre? À partir de recensions d’écrits et de savoirs expérientiels développés sur le terrain, nous relevons les mécanismes institutionnels encadrant les possibilités de construction d’une position de sujet réflexif, puis les composantes requises au développement d’une position d’acteur sujet intersexe. Nous l’analysons à partir de la théorisation de l’injustice épistémique de Fricker (2007).

Par Janik Bastien-Charlebois, Ph. D., professeure, département de sociologie, UQAM, Recherche FRQSC Émergence de la parole intersexe, Équipe de recherche Cultures du témoignage

Cliquez ici pour consulter l'affiche.

 


Panel sur les relations intergénérationnelles des communautés LGBT

 

La Fondation Émergence et le Musée des beaux-arts de Montréal présentent le panel « L'homophobie et la transphobie affectent tous les âges ».

Date : jeudi 11 août

Heure : 12h00 à 13h30

Lieu : 1379-A, rue Sherbrooke Ouest, Auditorium Maxwell-Cummings, pavillon Michal et Renata Hornstein

Avec Line Chamberland (titulaire de la Chaire de recherche sur l'homophobie), Marie-Marcelle Godbout (fondatrice de l'ATQ), Jean Lalonde (président de l'Association Aînés et retraités de la communauté), Dylan Bisson (porte-parole de L'Astérisk) et Mike Gerembaya (intervenant communautaire Arc-en-ciel d'Afrique / African Rainbow). Animation : Judith Lussier (journaliste, chroniqueuse et auteure)

Entrée libre!

Pour tous les détails, consultez l'affiche, la programmation ou rendez-vous sur le site web de la Fondation Émergence.