justice
pluralite_des_genres
egalite
diversite_sexuelle

Une importante subvention pour la recherche sur les minorités sexuelles et de genre

 
La chercheure Line Chamberland reçoit 2,5 millions de dollars du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada pour le projet de recherche Savoirs sur l’inclusion et l’exclusion des personnes LGBTQ (SAVIE-LGBTQ) dans le cadre du programme Partenariat.
 
Un moment idéal pour faire le point sur l’inclusion et l’exclusion des personnes LGBTQ
 
Bien que le Canada soit réputé pour ses lois et politiques permettant la reconnaissance des droits des personnes lesbiennes, gais, bisexuel.les, transgenres, transsexuel.les ou queer et des couples de même sexe, ces personnes demeurent confrontées à différentes situations de discrimination susceptibles de les priver de reconnaissance identitaire et institutionnelle. Le projet de recherche SAVIE-LGBTQ a pour objectif de produire et de mobiliser des connaissances sur le vécu des personnes LGBTQ en matière d’inclusion et d’exclusion sociales. 
 
Première recherche de cette envergure à l’échelle mondiale, elle rassemble plus de 21 chercheur.e.s universitaires issus de 14 universités, 33 chercheur.e.s de terrain et 48 organismes partenaires du Canada, de la France, de la Belgique et de la Suisse. Outre les expériences personnelles vécues dans les domaines du travail, de la famille et des réseaux sociaux, des domaines centraux à l’intégration sociale des personnes LGBTQ, cette étude analyse la manière dont les politiques québécoises/canadiennes visant l’inclusion des personnes LGBTQ sont construites et peuvent reconduire des formes d’exclusion. Il mise sur l’opportunité unique d’étudier les expériences des personnes LGBTQ ayant connu les changements du cadre juridique et politique propres au contexte québécois/canadien à des périodes différentes de leur parcours de vie. 
 
Le partenariat solide, un cadre stimulant pour la co-construction des savoirs et la mobilisation des connaissances
 
Ancré dans la Chaire de recherche sur l'homophobie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), le projet est construit à partir de collaborations scientifiques et partenariales éprouvées. Il s’étaye sur une dynamique de recherche menée en partenariat à chaque étape de la réalisation du programme. L’objectif de l’approche est de créer les conditions assurant un dialogue continu entre 3 types de savoirs : issus de la recherche, de l’intervention et de l’expérience. La modélisation des connaissances (en collaboration avec le Centre-laboratoire en informatique cognitive et environnement de formation) est le principal mécanisme par lequel ces savoirs sont croisés et co-construits. Il s’agit d’une innovation majeure de ce programme. La création d’un portail web et de cours/formations en ligne permettra de rejoindre à distance, gratuitement, des centaines d'intervenant.es au Québec et dans la francophonie internationale afin de satisfaire les nombreux besoins de sensibilisation et de formation sur la diversité sexuelle et de genre.
 
Lauréate 2014 du prix Acfas Pierre-Dansereau de l’engagement social du chercheur, Line Chamberland est également professeure et chercheure au département de sexologie de l’UQAM. Depuis 2011, elle est également titulaire de la Chaire de recherche sur l’homophobie de l’UQAM dont la principale mission est de contribuer à la reconnaissance des réalités des minorités sexuelles par l’approfondissement des connaissances les concernant et la mobilisation des connaissances acquises dans l’élaboration, l’implantation et l’évaluation de programmes et de mesures de lutte contre l’homophobie.
 
Pour plus d'informations, consultez l'article publié dans Actualités UQAM .
 
Pour consulter la liste des chercheur.e.s, collaborateurs, collaboratrices et partenaires, cliquez ici
 
Pour toutes informations sur le projet de recherche, contactez Marie Geoffroy, coordonnatrice du projet SAVIE-LGBTQ, par téléphone : 514 987-3000, poste 5217 ou par courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.