justice
pluralite_des_genres
egalite
diversite_sexuelle

Rapports annuels

L’ANNÉE 2014-2015 EN QUELQUES MOTS ET QUELQUES CHIFFRES

La période du 1er novembre 2014 au 31 octobre 2015 correspond à la quatrième année de fonctionnement de la Chaire de recherche sur l’homophobie de l’UQAM. Quelques faits à souligner pour cette année :

  • 1 prix reconnaissance Les femmes changent le monde 2015 décerné à Line Chamberland, titulaire de la Chaire de recherche sur l’homophobie de l’UQAM, à l’occasion de l’Université féministe d’été de l’Université Laval, pour sa contribution remarquable à l’avancement des femmes et des études féministes.
  • 22 chercheur.e.s dont 10 chercheur.e.s membres, 10 chercheur.e.s affiliés et 2 jeunes chercheurs. Les chercheur.e.s proviennent de 7 universités et 1 collège des régions de Montréal, Québec, Gatineau et Sherbrooke, ainsi que de la Chine. En effet, cette année, la Chaire a accueilli une professeure d’une université chinoise pour un séjour d’étude d’un an.
  • 4 bourses d’excellence remises par la Chaire à des étudiant.e.s des 2e et 3e cycles universitaires provenant de l’UQAM, et contribution aux 2 bourses des partenaires du Gala Arc-en-ciel, à des étudiant.e.s provenant de l’Université de Sherbrooke et de l’Université du Québec à Trois-Rivières. 27 étudiant.e.s des 1er, 2e et 3e cycles rattachés à la Chaire à titre de stagiaire, de boursier, d’auxiliaire de recherche, ou dont les travaux de recherche sont supervisés par la titulaire. Parmi ceux-ci, 2 stagiaires doctorales et 2 stagiaires internationaux provenant du Brésil et de la Belgique. 
  • 18 projets de recherche, dont 2 terminés en cours d’année, 10 en cours, 4 en évaluation et 2 soumis aux organismes subventionnaires, mais n’ayant pas obtenu de financement.
  • 3 projets d’envergure financés, visant spécifiquement le transfert et la mobilisation des connaissances, dont 1 terminé en cours d’année et 2 en cours. De plus, la titulaire a répondu à 14 demandes de consultation ou d’expertise qui lui ont été adressées par différentes organisations des secteurs scientifique, public, associatif ou communautaire.
  • 7 publications, dont 5 articles dans des revues scientifiques, 1 chapitre de livre dans un ouvrage collectif et 1 rapport de recherche.
  • Organisation de 1 colloque annuel au congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS), de 1 colloque international au Congrès international des recherches féministes dans la francophonie (CIRFF) et, pour la 2e année consécutive, 1 colloque étudiant où 16 étudiant.e.s de 4 universités ont présenté les résultats de leurs recherches à un public diversifié incluant de nombreux partenaires, ainsi que de 10 conférences publiques tout au long de l’année.
  • Participation, à titre de conférencier ou conférencière à 23 congrès ou autres événements de diffusion des connaissances, dont 9 activités régionales, 5 visant l’ensemble du Québec, 3 le Canada et 6 d’envergure internationale. De ces événements, 16 étaient destinés à un public universitaire et 7 destinés au grand public, organisés par nos partenaires. Partenaire du festival Image + Nation, festival de cinéma lesbien, gai, bi, trans pour son volet documentaire et collaboration à l’organisation des 26e, 27e et 28e éditions du festival.
  • Une présence soutenue dans les médias : 14 entrevues accordées.
  • Des projets ambitieux pour poursuivre son développement, renforcer les réseaux et les partenariats en enseignement et en recherche, entre les régions du Québec et au plan international, et pour assurer la pérennité de la Chaire de recherche sur l’homophobie.

Le rapport annuel des activités de la Chaire de recherche sur l’homophobie pour l'an 4 est disponible pour consultation en vous référant au lien suivant : Rapport annuel 2014-2015

 


 

L’ANNÉE 2013-2014 EN QUELQUES MOTS ET QUELQUES CHIFFRES

  • La période du 1er novembre 2013 au 31 octobre 2014 correspond à la troisième année de fonctionnement de la Chaire de recherche sur l’homophobie de l’UQAM.
  • 2 prix décernés à Line Chamberland, titulaire de la Chaire de recherche sur l’homophobie de l’UQAM : le prestigieux Prix Pierre-Dansereau de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS) qui récompense l’engagement social d’un-e chercheur-e tout au long de sa carrière et le Prix d’excellence et d’engagement pour les communautés LGBTQ afro-caribéennes décerné à l’occasion de Fierté Afro Pride, dans le cadre du Gala des 10 ans d’Arc-en-ciel d’Afrique.
  • 27 chercheur-e-s associés à la Chaire, provenant de 7 universités et 1 collège des régions de Montréal, Québec, Gatineau et Sherbrooke.
  • Développement des collaborations avec des équipes de recherche à l’international, dans le cadre de séjours de la titulaire dans 2 universités du Brésil à titre de chercheure invitée, et en Europe francophone. Accueil d’un professeur provenant du Mozambique, effectuant un séjour d’étude à la Chaire à la session d’automne 2014.
  • 3 bourses d’excellence remises par la Chaire à des étudiant-e-s des 2e et 3e et cycles universitaires, et contribution aux 2 bourses des partenaires du Gala Arc-en-ciel.
  • 38 étudiant-e-s des 1er, 2e et 3e cycles rattachés à la Chaire à titre de stagiaire, de boursier, d’auxiliaire de recherche, de bénévole ou dont les travaux de recherche sont supervisés par la titulaire. Parmi ceux-ci, 2 stagiaires doctoraux, 1 stagiaire postdoctoral et 4 stagiaires internationaux provenant du Brésil, de la France et de la Belgique.
  • 23 projets de recherche, dont 3 terminés, 11 en cours, 1 en évaluation, 1 en développement et 7 soumis aux organismes subventionnaires, mais n’ayant pas obtenu de financement.
  • 7 projets d’envergure financés visant spécifiquement le transfert et la mobilisation des connaissances, dont 4 terminés, 2 en cours et 1 en développement.
  • 11 publications, dont 6 articles dans des revues scientifiques, 2 contributions à des ouvrages thématiques collectifs, 1 chapitre de livre, 1 mémoire en collaboration avec ses partenaires du secteur communautaire, à l’occasion d’une consultation gouvernementale sur l’intimidation, et un article de vulgarisation scientifique.
  • Organisation de 3 colloques annuels au congrès de l’ACFAS, d’un colloque étudiant réunissant 30 conférenciers de 10 universités, et de 9 conférences ou événements publics.
  • Participation à 24 congrès, colloques ou événements de diffusion des connaissances organisés par nos partenaires, à titre de conférencière, conférencier, collaborateur, membre du comité scientifique ou du comité organisateur, dont 7 activités régionales, 4 visant l’ensemble du Québec, 5 l'ensemble du Canada et 8 d’envergure internationale.
  • Partenariat avec le Festival de films LGBT Image et Nation pour les 26e et 27e éditions du festival.
  • Une présence soutenue dans les médias : 23 entrevues accordées.
  • Des projets ambitieux pour poursuivre le développement de la Chaire : renforcer les réseaux et les partenariats en enseignement et en recherche, entre les régions du Québec et au plan international, et pour assurer sa pérennité.

Le rapport annuel des activités de la Chaire de recherche sur l’homophobie pour l'an 3 est disponible pour consultation en vous référant au lien suivant : Rapport annuel 2013-2014

 


 

L’ANNÉE 2012-2013 EN QUELQUES MOTS ET QUELQUES CHIFFRES

  • Deuxième année d'existence de la Chaire de recherche sur l'homophobie dirigée par Line Chamberland, sociologue et professeure au Département de sexologie de l’UQAM, chercheure chevronnée engagée auprès des milieux communautaires et associatifs depuis plus de 25 ans. 
  • Un réseau partenarial unique, une structure résolument participative : une chaire de recherche dotée d’un comité de direction présidé par le coordonnateur du Bureau de lutte contre l’homophobie et composé de représentants des partenaires institutionnels et communautaires, ainsi que des différentes instances de l’UQAM impliquées dans son développement.
  • Une équipe de 21 chercheurs et chercheuses associés, provenant de 7 institutions universitaires et collégiales situés dans les régions de Montréal, Québec, Gatineau et Sherbrooke.
  • 21 projets de recherche, terminés, en cours ou en développement.
  • 11 projets d’envergure visant spécifiquement le transfert et la mobilisation des connaissances.
  • La participation de la titulaire et des chercheurs et chercheuses associés à la Chaire à 37 congrès, colloques, séminaires ou conférences d’envergure locale, régionale, pancanadienne et internationale.
  • L’organisation de 2 colloques annuels et de 12 conférences, séminaires ou ateliers. 
  • L'octroi de 9 bourses d’excellence à des étudiants et étudiantes de 1er, 2e et 3e et cycle universitaire, dont deux contributions aux bourses des partenaires du Gala Arc-en-ciel, pour un montant total de 22 500 $.
  • Une recension des mémoires et des thèses en lien avec l'homophobie publiés au Québec depuis l'année 2000.
  • Une collaboration de la titulaire pour le projet de Création d’un lexique français sur le vocabulaire relatif à la diversité sexuelle et de genre en lien avec le monde du travail mené par la Chambre de commerce gaie du Québec et financé par l’Office québécois de la langue française.
  • Une présence soutenue dans les médias : la titulaire de la Chaire a accordé des entrevues qui ont donné lieu à 23 articles ou émissions.
  • Un prix Honoris du Gala Arc-en-ciel, remis à des individus qui se sont démarqués au sein des diverses communautés LGBT du Québec au cours des dernières décennies, décerné à la Line Chamberland, titulaire de la Chaire, pour souligner son engagement social et son apport aux études sur les personnes des minorités sexuelles, contribuant à changer la perception sociale à leur endroit.
  • Des projets ambitieux pour poursuivre son développement, dont un projet de Réseau d’enseignement et de recherche Diversité sexuelle et pluralité des genres à travers plusieurs universités.

Le rapport annuel des activités de la Chaire de recherche sur l’homophobie pour l'an 2 est disponible pour consultation en vous référant au lien suivant : Rapport annuel 2012-2013

 


 L’ANNÉE 2011-2012 EN QUELQUES MOTS ET QUELQUES CHIFFRES

  • Une chaire créée le 1er novembre 2011 avec le soutien du ministère de la Justice du Québec et l’appui des principaux acteurs institutionnels, communautaires et universitaires engagés dans la lutte contre l’homophobie au Québec.
  • Une chaire dirigée par Line Chamberland, sociologue et professeure au Département de sexologie de l’UQAM, chercheuse chevronnée engagée auprès des milieux communautaires et associatifs depuis plus de 25 ans. Elle poursuit de multiples activités visant à développer l’enseignement et la recherche dans le champ de la diversité sexuelle et de la pluralité des genres.
  • Un réseau partenarial unique, une structure résolument participative : une chaire de recherche dotée d’un comité de direction présidé par le coordonnateur du Bureau de lutte contre l’homophobie et composé de représentants des partenaires institutionnels et communautaires, ainsi que des différentes instances de l’UQAM impliquées dans son développement.
  • Une équipe de 25 chercheurs, chercheures provenant de 6 universités et d’un collège situées dans les régions de Montréal, Québec, Gatineau et Sherbrooke.
  • 17 projets de recherche, terminés, en cours ou en développement.
  • 4 projets d’envergure visant spécifiquement le transfert et la mobilisation des connaissances.
  • La participation à 20 congrès, colloques ou événements de diffusion des connaissances organisés par nos partenaires, à titre de conférencière, conférencier ou de membre du comité organisateur.
  • L’organisation de 2 colloques annuels et de 10 conférences et séminaires. 
  • Un programme de 4 bourses d’études annuelles pour soutenir la relève en recherche.
  • Une présence soutenue dans les médias.
  • Un premier prix soulignant le caractère innovateur de la Chaire, décerné par la Chambre de commerce gaie du Québec.
  • Des projets ambitieux pour poursuivre son développement.

Le rapport annuel des activités de la Chaire de recherche sur l’homophobie pour sa première année de création est disponible pour consultation en vous référant au lien suivant : Rapport annuel 2011-2012