justice
pluralite_des_genres
egalite
diversite_sexuelle

Mission et objectifs

La Chaire de recherche sur l’homophobie associe des partenaires gouvernementaux, communautaires et universitaires souhaitant contribuer à la reconnaissance des réalités des minorités sexuelles et de genre par l’approfondissement des connaissances et la mobilisation des connaissances acquises dans l’élaboration, l’implantation et l’évaluation de programmes et de mesures de lutte contre les discriminations et les différentes formes d’exclusion, de dévalorisation et d’infériorisation de ces personnes.


Plus précisément, ses objectifs sont les suivants :

  • Favoriser la mobilisation des expertises scientifiques et partenariales dans la définition des besoins de connaissances et la production de nouveaux savoirs concernant les réalités des personnes de minorités sexuelles et de genre, les impacts des discriminations et des différentes formes d’exclusion, de dévalorisation et d’infériorisation de ces personnes, ainsi que les moyens de les contrer efficacement.
  • Développer les partenariats de recherche dans les régions du Québec de même qu’à l’échelle nationale et internationale.
  • Contribuer au transfert et à la mobilisation des connaissances auprès de la population, des institutions publiques et de publics ciblés des milieux éducatifs, du travail, de la santé et des services sociaux professionnels, associatifs et communautaires, notamment par la conception et l’évaluation de mesures de sensibilisation et d’éducation.
  • Soutenir la formation des nouveaux.elles chercheur.e.s et des étudiant.e.s, y compris les futurs intervenant.e.s, en vue de maximiser leurs compétences et de favoriser leur insertion professionnelle.


La Chaire relève de la Faculté des sciences humaines et contribue à enrichir deux des grandes thématiques prioritaires de recherche de la Faculté :

  • Identité, diversité, culture et citoyenneté
    La plupart des recherches de la Chaire de recherche sur l'homophobie traitent de problématiques relatives à la diversité des identités liées aux orientations sexuelles et des identités de genre. La programmation de la Chaire appréhende les expériences des personnes des minorités sexuelles et de genre dans toute leur hétérogénéité. Elle se penche sur ces expériences sous l’angle des discriminations et des processus d’exclusion sociale qui privent ces personnes d’une reconnaissance dans toutes les sphères de la vie en société et d’un plein exercice de leur citoyenneté.

  • Santé et mieux-être individuel et collectif
    Plusieurs recherches de la Chaire de recherche sur l'homophobie s’intéressent aux minorités sexuelles et de genre sous l’angle des déterminants sociaux de la santé et du bien-être de ces personnes tout au long de la vie. Plus particulièrement, elles analysent les impacts des discriminations et autres formes d’exclusion sur la santé physique, mentale et sexuelle, tentent d’identifier les facteurs qui modèrent ou qui médiatisent ces impacts ainsi que les éléments qui renforcent les capacités de résilience face à la stigmatisation. Plusieurs projets de la Chaire mettent l’accent sur la sensibilisation et la formation, autrement dit sur la prévention de comportements discriminatoires envers les minorités sexuelles et de genre. Ils informent également l’élaboration et la mise en application de politiques, de programmes ou de mesures d’intervention dans divers secteurs d’intervention publics (écoles, services de santé et sociaux), communautaires et privés (milieux de travail). Ils contribuent ainsi à améliorer les conditions de vie et le bien-être des individus concernés.

  • Démocratisation de la production de la connaissance scientifique et le libre accès aux résultats de la recherche à l’ère du numérique (thématique transversale)
    La Chaire de recherche sur l'homophobie mène plusieurs activités de transfert des connaissances afin de rejoindre le public universitaire et non universitaire. Ces activités incluent des conférences mensuelles publiques (disponibles par la suite sous forme de baladodiffusions sur le site web de la Chaire) et la diffusion des données scientifiques dans des formats qui favorisent leur accessibilité par les utilisateurs de connaissances (synthèses de rapports de recherche, fiches synthèses ciblées selon différents milieux de pratique, regroupement d’outils et de publications libre d’accès sur son site web). Dans le cadre du projet SAVIE-LGBTQ, la Chaire de recherche sur l'homophobie produira un CLOM et des formations qui seront disponibles via son site web.